Sur ce film vidéo
Je regarde Zorro.
Il déjoue les complots,
Dénonce les escrocs
Et se moque des sots ?


Sous son grand sombrero,
Son valet Bernardo
Jouant les idiots,
Prévient avec brio,
Sans jamais dire un mot,
Son patron Don Diégo.


Et revoilà Zorro
Toujours frais et dispos
Qui repart aussitôt,
Sans trêve ni repos,
Mais au triple galop,
Avec son grand lasso.


C'est vraiment mon héros;
Et à tous les échos
Je crie : « bravo Zorro ! »

 

 

Jeanine COUGNENC GLAUZY

 
zorro 001