Tantôt endroit, tantôt en vers.

Embarquement imaginaire

Pour un voyage solidaire

Dans un espace indéfini

D'où j’émerge tout rajeuni.

Magie des noms évocateurs,

Au bord des rires, au bord des pleurs.

Dans mes pensées je vagabonde

Et je m'invente un nouveau monde,

Un monde d'infinis paysages,

Sur de virtuelles images

Qui tour à tour se télescopent

En étrange cinémascope.

Des plages de mes souvenirs

Sur des horizons d'avenir,

M'offrent un espace sidéral

Qui fluctue avec le moral.

Je souhaiterais, en PACIFIQUE,

Des amitiés moins lunatiques,

Mais un MONT BLANC d'indifférence

Engloutit des sommets d’espérance.

Tous ces espoirs HIMALAYA

Chutent , rechutent en NIAGARA.

Je m’engloutis dans des BERMUDES,

Des abîmes d’incertitudes.

D'émotions en DANUBE BLEU

Je navigue en sauve qui peut,

Et je m'évade en poésie

Pour danser en POLYNESIE

Dans mon TAHITI de bonheur.

Mais les pleurs succèdent aux fleurs.

Je retrouve mes habitudes

D'un SAHARA de solitude.

Poète maudit, anonyme,

Qui n'atteindra jamais les cimes,

Je me contente d'en rêver,

Juste un peu, pour m'en abreuver.

Viens partager en solidaire

Mon paysage imaginaire

De ces espaces infinis

Où je voyage à l'infini.

 

 

Jeanine COUGNENC GLAUZY