La neige fond.
L'hiver est long
Et monotone,
Et j'ai au coeur,
Une langueur,
Qui m'étonne.


C'est que j'attends
Que le beau temps
Se souvienne
Qu'il est grand temps
Que le printemps
S'en revienne.

 

Jeanine COUGNENC GLAUZY