Oh, chat, alors, ce n’est pas bien
De te fâcher avec mon chien.
Vous êtes tous deux chien et chat.
Tu boudes, tu fais le pacha.
Vautré au fond de ton panier,
Au lieu de faire ton métier.

Au grenier, toutes les souris
Dévorent d’un bel appétit,
Sans se gêner, mes provisions.
Il est temps que nous avisions.
Il se pourrait que je me fâche
Et vienne tirer ta moustache.

 
 Jeanine COUGNENC GLAUZY