L'énorme éléphant se réveille.
Il bouge ses grandes oreilles,

Mais leurs immenses pavillons,               

N'ont rien d'ailes de papillon.

 

Il voudrait bien fuir cette terre

Pour en oublier les misères.
Loin de ce zoo où il s'ennuie.
Moi je le sais, il me l'a dit.

 

 

Jeanine COUGNENC GLAUZY

 
ElephantZoo