On vous voit partout, sales rats!
Vous êtes de vrais scélérats.
C' est fou ce que vous dévorez.
Vous pillez toutes mes denrées.

Il ne me reste plus de riz
Et j'en suis vraiment très marii
 Tant pis si cela vous effare.
Je vous poursuis à coups de barre.

Vous vous comportez en marauds.
Moi je vais me conduire en bourreau.
Et vous pourchasse dans les rues.
Demain vous aurez disparu.

Je vous chasse Messieurs les rats.
Au revoir,et bon débarras.


Jeanine COUGNENC GLAUZY