Voici dame chatte,

Glissant sur ses pattes,

Telle une acrobate,

Aussi gracieuse,

Et silencieuse,

Qu'est une danseuse,

Mais aux entrechats,

Préférant les chats,

Pour tous ses ébats.

 

Pour une caresse,

Elle feint la tendresse,

Ronronnant sans cesse,

"- C'est un vrai bonheur

D'être sur ton cœur."

 

Pourtant tout à l'heure,

Sautant sur ses pattes,

Madame la chatte

Si imprévisible,

Et si susceptible,

M'a griffé soudain

Le dos de ma main.

 

 

Jeanine COUGNENC GLAUZY                    

 
DameChatte